Les étapes essentielles pour installer un abri de jardin

Les étapes essentielles pour installer un abri de jardin

Un abri de jardin est un élément pratique et décoratif qui peut apporter une plus-value à votre propriété. Cependant, avant de vous lancer dans la construction ou l’installation d’un tel équipement, il est nécessaire de prendre en compte certaines démarches administratives et techniques pour assurer une réalisation conforme aux normes en vigueur. Dans cet article, nous allons voir quels travaux sont nécessaires pour installer un abri de jardin.

Vérifier les réglementations locales et obtenir une autorisation d’urbanisme

Avant de commencer les travaux, il est essentiel de vérifier si votre projet d’abri de jardin respecte les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune. Pour cela, consultez le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Règlement National d’Urbanisme (RNU). Ces documents précisent les conditions de construction sur votre terrain et peuvent imposer des contraintes en termes de dimensions, de matériaux ou d’emplacement.

A lire aussi : Les 10 séries télévisées françaises les plus populaires

Préparer le terrain pour l’installation de l’abri de jardin

Pour assurer la stabilité et la durabilité de votre abri de jardin, il est primordial de bien préparer le sol sur lequel il sera installé.

Tout d’abord, il convient de délimiter l’emplacement exact de votre abri de jardin en respectant les distances légales par rapport aux limites de propriété et aux constructions existantes. Ensuite, il est indispensable de niveler le sol pour éviter tout affaissement ou déséquilibre de la structure.

A lire également : Carrelage mural pour la cuisine : comment choisir ?

La fondation de votre abri de jardin dépendra de la nature du sol, du poids de la structure et du type d’abri choisi. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Une dalle en béton : solide et durable, elle convient pour les abris de jardin en bois, en métal ou en PVC. La surface doit être plane et légèrement surélevée pour faciliter l’écoulement des eaux.
  • Des plots en béton ou en PVC : cette solution est plus rapide à mettre en place et permet une meilleure ventilation sous l’abri. Elle est adaptée aux structures légères et aux terrains peu stables.
  • Un plancher : constitué de madriers en bois posés sur des parpaings, il est idéal pour les abris de jardin en bois et offre une isolation thermique supplémentaire.

Quelle que soit la fondation choisie, veillez à respecter les normes en vigueur en termes d’épaisseur, d’espacement entre les éléments et de résistance au gel.

Assembler et installer l’abri de jardin

Les abris de jardin peuvent être fabriqués en différents matériaux (bois, métal, PVC) et proposent divers systèmes d’assemblage (panneaux, madriers, ossature). Selon le modèle choisi, les travaux d’installation varieront :

Généralement livré en kit, l’abri de jardin en bois nécessite un assemblage précis des différentes pièces (madriers, poteaux, chevrons, etc.) ainsi qu’une fixation solide au sol. Veillez également à traiter régulièrement le bois contre l’humidité et les insectes pour prolonger la durée de vie de votre abri.

Abri de jardin en métal ou en PVC

Les abris de jardin en métal ou en PVC sont généralement plus légères et plus rapides à monter que les abris de jardin en bois, grâce à des panneaux pré-assemblés. La fixation au sol est également cruciale pour assurer leur stabilité face aux intempéries. Pour ce faire, vous aurez toutefois besoin de quelques outils. Procurez-vous notamment une scie circulaire Makita chez Toolnation par exemple.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous ne vous sentez pas capable de réaliser ces travaux vous-même ou si vous souhaitez garantir une installation optimale et conforme aux normes en vigueur.

Articles similaires

Lire aussi x