Différence cafard et cafard de jardin

Différence cafard et cafard de jardin

Parmi les nuisibles qui envahissent les maisons et troublent la paix, il y a les cafards. Il existe plusieurs espèces d’insectes de ce genre, qui diffèrent par leur mode de vie et certaines caractéristiques physiques. Cette section se concentre sur les différences importantes entre les cafards domestiques et les cafards de jardin.

Les différentes espèces de cafards envahissants

Les cafards sont probablement les insectes les plus résistants que l’on trouve dans les maisons. En effet, ils peuvent survivre pendant des jours ou plus sans nourriture et sont résistants à l’eau et à la chaleur. Cependant, ils sont non seulement résistants mais surtout dégoûtants. Ces insectes vivent dans les maisons et les jardins et causent une grande variété de nuisances. Les espèces les plus courantes de cafard sont :

Lire également : Comment cacher un mur sale ?

  • Le cafard rayé
  • Le cafard germanique
  • Cafard de l’Est
  • Le cafard de jardin, aussi connu sous le nom d’ectobius.

Toutes ces espèces de cafards diffèrent les unes des autres à plusieurs égards. Il est bon de connaître les différences entre les cafards et les cafards de jardin, mais aussi de savoir comment vous en débarrasser.

Identification des cafards de jardin

Le cafard de jardin diffère des cafards domestiques à plusieurs égards. Tout d’abord, ils ont un corps brun clair et leur taille varie de 9 mm à un maximum de 14 mm. Ils sont donc plus petits que les cafards de jardin. De plus, leurs antennes sont deux fois plus longues que leur corps. Il faut également noter que cette espèce de cafard a la capacité de voler. Contrairement aux cafards de maison, ils utilisent souvent leurs ailes.

Lire également : Qu’est-ce que le feutre racinaire et comment protéger sa pelouse ?

Différence cafard et cafard de jardin

Les cafards de jardin ont également une grande tolérance au rayonnement solaire. Il est vrai que certains d’entre eux sont nocturnes, mais la majorité sont à l’aise pendant la journée. Ils ne semblent également pas être gênés par la présence humaine, puisqu’ils peuvent se promener tranquillement.

Il convient également de noter que les cafards de jardin préfèrent vivre à l’extérieur. Par conséquent, ils envahissent accidentellement votre environnement. Généralement, ils vivent sous le bois de chauffage et dans l’écorce des arbres.

Le mode de reproduction ainsi que la longévité sont également des critères qui permettent de distinguer les cafards de jardin. Les cafards d’habitation sont connus pour sa durée de vie extrêmement longue. Ce n’est toutefois pas le cas des cafards de jardin, dont le cycle de vie est inférieur à un an. En outre, les cafards de jardin femelles ne peuvent concevoir et pondre des œufs qu’entre juin et septembre.

Identification des cafards domestiques

Les cafards domestiques sont des insectes que l’on trouve dans notre cadre de vie. Ils préfèrent l’intérieur de la maison et se trouvent souvent dans les pièces et les zones chaudes et humides. On les trouve ainsi dans la cuisine, sous les éviers, dans les salles de bains et dans les buanderies. Ils sont nocturnes, dormant le jour et se déplaçant la nuit.

Ces insectes ont un corps brun et utilisent rarement leurs ailes. En effet, ces cafards ne peuvent quasiment pas voler, sauf pour certaines espèces. Par conséquent, ils passent la plupart de leur temps à ramper. Leur taille varie de 12 à 50 mm, selon l’espèce et ils peuvent se reproduire à tout moment de l’année.

Articles similaires

Lire aussi x