Choisir une peinture anti-ondes de protection et l’appliquer à la maison

Choisir une peinture anti-ondes de protection et l’appliquer à la maison

La peinture anti-ondes permet de limiter l’exposition aux perturbations électromagnétiques  dans votre logement. Ces ondes étant néfastes pour la santé, ce type de peinture est fortement recommandé dans les zones près d’une antenne relais et les zones exposées à la charge électromagnétique. Mais c’est aussi conseillé pour les personnes âgées, les enfants, et les personnes qui souffrent d’une maladie chronique. Découvrez quelle peinture anti-ondes choisir et comment l’appliquer.

Les caractéristiques d’une peinture anti-ondes

Pour mieux choisir votre peinture anti-ondes et de blindage électromagnétique, il importe de connaître ses caractéristiques. Les compositions principales de ce type de peinture sont le graphite et le carbone. Ce sont les éléments conducteurs qui vont réfléchir sur les ondes afin de bloquer l’infiltration de ces dernières.

A lire aussi : Pourquoi solliciter les services d’une entreprise spécialiste de la menuiserie ?

Destinées à servir de protection, les peintures anti-ondes sont généralement bios et hypoallergéniques. Désormais, vous pouvez aussi trouver des peintures anti-ondes qui sont également anti-corrosion pour garantir une durée de vie plus longue.

D’autre part, il est possible de choisir la peinture anti-ondes en fonction de son temps de séchage. La durée minimum de séchage est de 12 h, mais cela peut aller jusqu’à 36 h. L’application peut se faire au rouleau ou au pistolet ou via d’autres outils. Bien sûr, vous pouvez également sélectionner la peinture selon l’aspect esthétique souhaité (mat, brillant, etc.).

A découvrir également : Quel est le budget à prévoir pour les travaux de rénovation d’une maison en 2022 ?

Les différents types de peinture anti-ondes

Le choix de peinture dépend aussi des natures des ondes magnétiques ou électriques environnantes.

Si vous souhaitez une protection contre les ondes émises par les appareils électriques utilisés quotidiennement (sèche-cheveux, rasoir électrique, lisseur, tondeuse, etc.), il faut vous tourner vers la peinture anti-ondes pour basses fréquences. C’est aussi la peinture idéale pour les ondes que peuvent transmettre les lignes à haute tension. En fait, ce type de peinture est recommandé pour limiter les effets des fréquences entre 50 Hz et 9 kHz. La peinture anti-ondes pour basse fréquence doit être mise à la terre.

Sinon, pour limiter les pollutions des ondes à plus de 9 kHz de fréquence, l’application d’une peinture anti-ondes pour hautes fréquences est de mise. C’est généralement le cas des ondes émises par le Wi-fi, les téléphones portables et les antennes-relais.

Comment appliquer une peinture anti-ondes ?

L’application d’une peinture anti-ondes doit respecter une technique correspondante à chaque type de peinture. C’est pour assurer qu’elle puisse jouer son rôle de protection, mais surtout pour éviter le risque de réverbération. En effet, si la peinture est appliquée de la mauvaise manière, un bouclier de Faraday peut être créé. Certes, les ondes provenant de l’extérieur ne pourront pas entrer, mais celles émises par les appareils à l’intérieur ne pourront pas être évacués. Ce qui est encore plus dangereux.

Si vous utilisez une peinture pour hautes fréquences, il est préférable de faire appel à un professionnel, ne serait-ce que pour des conseils d’application. En effet, il n’est pas forcément nécessaire de peindre tous les murs, mais il faut l’appliquer sur une partie stratégique de ces derniers.

Sinon, pour tous les types de peinture anti-ondes, il faut les mettre à la terre en raison de leur caractéristique de conducteur.

Articles similaires

Lire aussi x