Enduit gratté : les bonnes pratiques

Enduit gratté : les bonnes pratiques

L’enduit gratté est une couche rugueuse. Il est utilisé pour une rénovation de façade ou une construction. Qu’est-ce que c’est en réalité ? Comment réaliser un enduit gratté ? Découvrez dans cet article, quelques bonnes pratiques sur l’enduit gratté.

À quoi sert l’enduit gratté ?

L’application d’un enduit gratté joue 2 rôles importants qui contribuent à un logement de qualité.

A lire en complément : Qui paye la taxe foncière en cas de vente en viager ?

Embellir l’habitat

L’enduit gratté est une touche finale sur le mur extérieur à enduire ou sur la façade. Aspect, couleur, motif, etc. L’enduit apporte le ton de votre bien. Pendant la rénovation, il va également permettre de combler les défauts afin d’obtenir une surface décorative et plane.

Protéger votre bien

L’enduit gratté et les enduits en général sont des matériaux qui servent à protéger les murs en maçonnerie de toutes les intempéries. Cela permet principalement d’éviter les fissures ou les infiltrations. La pose d’un enduit sur une façade extérieure ou sur un petit mur doit être réalisée par un professionnel qualifié pour assurer une tenue optimale dans le temps.

A voir aussi : Qu'est-ce que le duh ?

Comment poser un enduit gratté ?

Pour faire un enduit gratté, voici ci-dessous quelques éléments à prendre en considération.

L’épaisseur

L’enduire gratté s’applique sur une épaisseur plus grande que la taloche car l’enduit va être « raboté » pendant le grattage.

À savoir, vous perdrez 2-3 mm au moment du grattage. De ce fait, il est conseillé de prévoir 15 mm d’épaisseur pour un rendu à 12 mm.

L’application

L’application de l’enduit gratté commence sur le mur. Il faut dresser le mur afin d’avoir une surface suffisamment plane (lisseuse, règle à enduire, etc.).

Par la suite, il faut resserrer les grains avec un couteau à enduire ou une règle à enduire (même démarche que le couteau à enduire).

Le séchage

Avant de gratter le mur, il faut attendre que le mur sèche un peu.

Mais comment s’en rendre compte ? Avec un petit coup de taloche ! Lorsque le mortier est trop frais, il s’accroche dans les pics.

Une fois la surface prête, vous pouvez alors passer la taloche à pointes.

Passer la taloche à pointes

La taloche à pontes s’emploie de la même manière qu’une taloche ordinaire : on décrit juste des grands cercles.

Son usage requiert d’avoir un « tour de main », à l’instar de sa consœur.

Quelles sont les spécificités de l’enduit monocouche et de l’enduit traditionnel ?

L’enduit gratté peut se réaliser de façon traditionnelle ou avec un produit monocouche.

Dans l’un ou l’autre des cas, il faut disposer d’une épaisseur d’enduit de l’ordre de 12-15 cm après grattage.

Par ailleurs, s’il s’agit de l’enduit « traditionnel », l’épaisseur mentionnée ci-dessus concerne la couche de finition qui s’applique après dégrossi. Tandis que dans le cas du produit monocouche, il est question de l’épaisseur totale.

Il faut noter que très souvent, on cherche à minimiser les épaisseurs d’enduits, généralement pour des raisons budgétaires.

Cependant, veillez à bien respecter les règles édictées par les DTU, qui font référence aux « bonnes pratiques ».

Quels sont les facteurs de qualité pour bien choisir son enduit ?

Les performances d’un enduit sont en fonction de :

  • Sa capillarité, qui représente la faculté de l’enduit à absorber les eaux de pluie et à évaporer l’eau ;
  • Sa résistance, qui se caractérise par sa classe CS allant de I (peu résistant) à IV (plus résistant) ;
  • Sa perméabilité, qui représente sa faculté de laisser passer la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur de l’habitation ;
  • Les prescriptions d’emploi des enduits qui sont mentionnées dans le DTU 26.1.

Quel professionnel contacter pour la pose d’un enduit gratté de votre maison ?

Vous voulez rénover la façade extérieure de votre maison ou faire poser l’enduit gratté de votre nouveau logement ? Il est recommandé de faire appel à des artisans agréés, peintres, façadiers, maçons. De plus, demandez plusieurs devis avant de choisir en analysant le détail des offres proposées.

Comparez les tarifs en prenant en considération les assurances, les labels, les garanties et l’expérience du professionnel.

Quels sont les risques d’une mauvaise installation ?

Plusieurs risques peuvent se poser si l’installation d’un enduit n’est pas bien réalisée.

Sur l’aspect, on peut parler par exemple de nuançage. Il s’agit des variations d’aspect d’enduit ou de couleur dues à une application irrégulière ou à une mauvaise préparation de l’enduit.

Parlant de la durabilité, une mauvaise application peut causer la fissuration. Cette dernière est due au comportement du support ou au retrait excessif du mortier.

Articles similaires

Lire aussi x