Dosage mortier parpaing : comment bien le réussir ?

Dosage mortier parpaing : comment bien le réussir ?

En BTP, le mortier est un élément qui permet de construire des murs bien solides. Lorsqu’il est bien préparé, il garantit la solidité des murs et participe à la finition des constructions. Il est important d’avoir un bon dosage du mortier pour espérer un meilleur résultat. Découvrez ici comment bien réussir le dosage mortier parpaing.

Dosage mortier pour une chape

La chape consiste à corriger les imperfections du sol après les travaux de construction. Son rôle est d’égaliser le sol et recouvrir les trous et les fissures. Pour préparer un mortier pour une chape, il est nécessaire que vous ayez le dosage qu’il faut. Pour cela, vous devez disposer d’un seau contenant 18 litres d’eau environ. A ce liquide, vous ajoutez 35 kg de ciment puis 10 seaux capacité 10 litres contenant du sable. De cette manière, vous obtenez un dosage mortier parpaing de 1000 litres pour la correction du sol de votre bâtiment. Vous pouvez utiliser la méthode de la main ou celle de la bétonnière.

A lire aussi : Quelle épaisseur d'isolant pour un plancher chauffant ?

Dosage mortier pour un scellement

Le scellement est le procédé qui consiste à ériger les murs de briques ou de parpaing. Il s’agit d’un moyen qui permet de relier les composants de la maçonnerie pour plus de solidité. Pour réaliser le mortier de scellement, vous devez veiller à un dosage précis afin d’éviter que votre mur ne s’écroule. Pour y arriver, vous devez prévoir 1 200 litres de sable, 24 litres d’eau et 35 kg de ciment. Il faut noter que le dosage pour le mortier de scellement est fonction du poids du mur ou du bloc à ériger. N’oubliez pas de bien mélanger pour obtenir une pâte homogène capable de solidifier les briques entre elles.

Dosage mortier pour un enduit

Pour réaliser l’enduit, vous devez poser trois couches de mortier. La particularité avec ce procédé se trouve dans le dosage de chaque couche. Lorsque vous voulez poser la couche d’accroche, il vous faut assembler trois seaux d’eau de dix litres, 15 seaux de sable de dix litres et 50 kg de chaux. Ensuite, en choisissant votre méthode de préparation, assurez-vous d’obtenir la concentration homogène nécessaire pour ce dosage mortier. Cette première couche a généralement une épaisseur comprise entre 2 et 5 mm.

A lire aussi : Pourquoi opter pour une enseigne qui utilise la technologie Airless ?

Pour réaliser la deuxième couche, couche de fond, vous aurez besoin de 75 litres d’eau et 690 kg de sable. La couche de fond nécessite une quantité de chaux de 100 kg. Elle a une épaisseur comprise entre 8 et 12 mm. En ce qui concerne la couche de finition, il vous faut utiliser 175 kg de sable, 20 kg de chaux et 2 seaux de 10 litres d’eau. Avec ces quantités de composants, vous ne pouvez qu’utiliser la bétonnière pour faire le mélange. Ceci vous permettra d’avoir la qualité du dosage qu’il faut pour appliquer le mortier.

Utiliser la méthode de la main

Lorsque vous n’avez pas les équipements qu’il faut pour le dosage mortier parpaing, vous pouvez utiliser la main. Pour cette méthode, il est important de se munir d’un gant afin de vous protéger contre les effets néfastes de la chaux et du ciment. Pour réaliser le dosage mortier parpaing, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • sur la surface de préparation, verser le sable ;
  • mettre le ciment ou la chaux sur le sable et mélanger ;
  • faire un trou et y verser de l’eau (2/3 du seau) ;
  • mettre le mélange de sable et de ciment dans le trou peu à peu et remuer le tout ;
  • enlever le haut du mélange et compléter le reste de l’eau puis mélanger le tout.

Vous pouvez utiliser cette méthode lorsque vous n’avez pas une quantité importante de composants à mélanger.

Utiliser la bétonnière

La bétonnière est l’équipement qu’il faut pour préparer un mortier en grande quantité. De plus, elle facilite le mélange pour un dosage parfait. Son utilisation ne nécessite pas trop d’effort, mais de la prudence dans le dosage des composants. Pour préparer le mortier avec la bétonnière, vous devez :

  • mettre en marche la bétonnière et la faire tourner à une vitesse modérée ;
  • y verser la quantité d’eau prévue pour le mortier ;
  • ajouter les composants dans un ordre bien défini.

Il est primordial de commencer par mettre l’eau dans la bétonnière avant d’ajouter le sable et le ciment ou la chaux. Avec ces éléments, vous pouvez facilement préparer un mortier parpaing convenablement. L’important est de savoir exactement ce que vous voulez faire du mortier pour définir le dosage adéquat. En respectant le dosage pour chaque préparation, vous pouvez assurer la finition des constructions sans aucune inquiétude.

Articles similaires

Lire aussi x