Déménagement au Québec : comment financer un achat de propriété ?

Déménagement au Québec : comment financer un achat de propriété ?

Le Québec est l’une des provinces les plus prisées au Canada. Nombreux sont en effet les ménages qui souhaitent s’y installer afin de profiter du cadre agréable qu’il offre. Que vous soyez résident canadien ou non, vous avez la possibilité d’y acquérir une priorité avant d’envisager un déménagement au Québec. Pour cela, vous devez suivre une procédure donnée. De plus, il vous faudra disposer d’un financement. On vous explique comment financer l’achat de votre résidence au Québec.

Comment obtenir une hypothèque en tant que non-résident du Québec ?

Selon la loi canadienne, les non-résidents ont la possibilité d’acheter une maison sur le territoire au même titre que les personnes qui y résident. Les mêmes conditions d’achat s’appliquent donc aux résidents comme aux non-résidents. Cependant, vous devez garder à l’esprit que le fait d’être propriétaire d’une maison au Québec ne vous donne pas le droit d’y habiter ou d’y travailler. Avant d’aménager dans cette province, vous devez donc effectuer les démarches nécessaires.

Lire également : L'audit énergétique réglementaire au 1er avril 2023

L’obtention d’un financement en vue d’acquérir un logement au Québec n’est pas une mince affaire. Vous avez besoin d’un professionnel en la matière, c’est-à-dire d’un courtier qui va vous représenter auprès des institutions bancaires. N’hésitez pas à consulter le site meilleurs-taux.ca si vous recherchez un courtier efficace qui va vous accompagner dans votre projet d’achat de maison au Québec.

Avant de vous obtenir le prêt, le courtier vous aide à définir votre capacité d’emprunt, un facteur que prennent en compte les banques pour vous accorder une hypothèque. Ensuite, deux choix s’offrent à vous en termes de prêt bancaire au Québec : le prêt conventionnel et le prêt assuré. Dans le premier cas, un fond minimum de 20 % est exigé. En revanche, dans le cas d’un prêt assuré, un fond de 5 ou 10 % peut être demandé. Quoi qu’il en soit, le courtier vous assiste dans le processus.

A lire également : Qui paye la taxe foncière en cas de vente en viager ?

Achat de propriété au Québec

Achat de propriété au Québec : les démarches à suivre en tant que non-résident

Les conditions à respecter par les non-résidents pour devenir propriétaire de maison au Québec ne diffèrent pas vraiment de celles imposées aux personnes qui vivent déjà sur le territoire. Cependant, pour obtenir un prêt hypothécaire, vous devez respecter certaines règles en tant qu’immigrant. Par exemple, vous devez détenir les fonds imposés par les banques depuis au moins trois mois et prouver leur provenance. D’autres règles sont aussi en vigueur. Un courtier saura vous guider.

Pour ce qui est de l’achat de la maison, différentes options se présentent à vous. Maison individuelle, jumelée, en rangée, logement en copropriété, les options sont diversifiées. Quoi qu’il en soit, vous devez vous renseigner sur la ville au sein de laquelle vous prévoyez d’acheter un logement, car certaines conditions et règles peuvent être en vigueur.

Les meilleures villes où déménager au Québec

Le Québec est une province attractive qui séduit de nombreuses personnes. Chaque année, beaucoup de ménages choisissent d’y poser leur valise et d’y acquérir une résidence. Avant de déménager au Québec, il convient de bien choisir la ville où s’installer. En effet, cette province compte beaucoup de villes et le cadre de vie n’est pas pareil partout. Avec plus de 27 000 habitants, la ville de Saint-Bruno-de-Montarville est l’une des plus recommandées. Elle offre un cadre de vie paisible et présente un taux de chômage inférieur à 5 %.

Le Mont-Royal et Lévis séduisent également beaucoup de ménages. On y trouve de nombreuses infrastructures, des écoles, des commerces, etc. Vous pouvez également penser à d’autres localités telles que Mont-Saint-Hilaire, Boucherville ou encore Saint-Constant.

Articles similaires

Lire aussi x