Quel est le taux maximum d’endettement pour un prêt immobilier ?

Quel est le taux maximum d’endettement pour un prêt immobilier ?

Vous rêvez d’avoir une maison mais vous êtes confronté à un problème de finance ? L’une des meilleures solutions est de recourir à la banque pour obtenir un crédit immobilier. Savez-vous qu’il y a un taux maximum d’endettement pour lequel la banque n’est pas favorable à votre requête ? En effet, c’est ce qui vous permet de déterminer en quelque sorte votre capacité à rembourser cet emprunt. En savoir plus dans la suite de cet article.

Que comprendre par taux d’endettement maximum ?

Le taux d’endettement est une notion généralement utilisée dans les banques pour déterminer la possibilité d’un client à bénéficier d’un emprunt bancaire. Autrement dit, il désigne l’éligibilité d’un emprunteur par rapport au crédit qu’il sollicite en prenant en compte sa capacité de remboursement chaque mois.

A voir aussi : Loi Pinel 2021 : comment investir pour profiter d'une réduction d'impôt ?

Le taux maximum d’endettement désigne alors le taux au-delà duquel il n’est pas possible à un emprunteur de bénéficier d’un crédit bancaire.

Quel est le taux d’endettement maximum ?

Le taux maximum d’endettement autrefois était de 33%. Ainsi donc, toute personne désireuse d’obtenir un prêt immobilier qui se retrouve au-delà de ce taux d’endettement ne pouvait vraiment pas bénéficier du crédit qu’il sollicite de l’établissement financier. Par application de ce taux, l’emprunteur aura à consacrer au plus, le tiers de ses revenus du mois.

Lire également : MeilleursAgents : trouver le meilleur agent immobilier pour une estimation

Toutefois, il faut préciser qu’une avancée existe de nos jours par rapport à ce taux maximum d’endettement. En 2021, le taux d’endettement maximum est de 35%. Si donc vous n’étiez pas éligible pour un prêt immobilier par application de l’ancien taux de 33%, vous pourriez l’être maintenant par application du nouveau taux porté à 35%.

taux maximum d'endettement prêt immo

Quels sont les éléments pris en compte par le taux maximum d’endettement ?

Plusieurs éléments entrent en jeu pour la détermination du taux maximum d’endettement.

On considère d’abord tous vos revenus c’est-à-dire tout ce que vous encaissez au courant le mois. Il s’agit de votre salaire net, des primes, des loyers que vous percevez si vous avez des locations, des commissions, des aides sociales, des rentes, des pensions, et de tout autre revenu.

On prend ensuite en compte toutes vos charges telles que les loyers que vous payez, votre prêt à la consommation, vos réserves de sous, votre prêt automobile, de même que toutes les autres dépenses auxquelles vous êtes assujetti pendant le mois.

Comment calculer le taux maximum d’endettement ?

Pour calculer le taux maximum d’endettement, il suffit de diviser le total des charges mensuelles obtenues par le total des revenus mensuels qu’on multiplie par cent. On a donc cette formule : TME = Total Charges x 100 / Total Revenus.

Si l’on considère que vous avez 6000 euros par mois comme revenu total et que vos charges s’élèvent nettement à 1500 euros. TME = 1500 / 6000 = 25%. Votre taux maximum d’endettement est de 25%. Ce taux est au-dessous du taux prévu. Par conséquent, vous êtes éligible à un crédit immobilier auprès de la banque.

Si l’on suppose par ailleurs que vos charges mensuelles sont estimées à 3000 euros, alors votre nouveau taux maximum d’endettement sera : TME = 3000 / 6000 = 50%. Avec ce taux, vous n’êtes pas éligible à un crédit bancaire car votre taux d’endettement est au-delà du seuil prévu.

Obtenir facilement son crédit pour son projet immobilier

En France, l’immobilier est probablement l’investissement le plus sûr. C’est d’ailleurs le favori des Français, qui n’hésitent pas à rapidement emprunter pour posséder leur résidence, voire pour réaliser un investissement locatif. Il est donc utile de comprendre comment fonctionne un prêt immobilier avant de se lancer. La plupart des banques les accordent si le dossier des emprunteurs est fiable. C’est-à-dire si la personne n’est pas endettée, s’il possède un CDI ou encore s’il a un bon apport. Pour accorder ce prêt, les banques demanderont également toujours à l’emprunteur de souscrire à une assurance, chez eux ou ailleurs.

Une fois que vous aurez souscrit à votre prêt, vous devrez le rembourser chaque mois, et généralement sur des périodes assez longues. On entend souvent dire qu’il vaut mieux avoir un bon apport pour limiter la durée du prêt, mais il est tout à fait possible de réaliser un investissement immobilier sans apport. N’hésitez pas à contacter les experts de l’agence immobilière en ligne pour avoir le plus de conseils possibles pour l’obtention de votre prêt. Mais vous pourrez également découvrir de nombreux autres conseils pour réaliser un bon investissement, que ce soit au niveau du bien ou des démarches administratives.

Une fois que vous connaîtrez le montant que vous pouvez obtenir avec votre prêt, vous aurez une meilleure idée du type de bien que vous pouvez chercher. Il est essentiel de poser les bonnes questions lors des visites. Cela vous permettra de facilement éviter certains pièges, voire d’obtenir des leviers pour négocier le prix de vente. Il faudra poser des questions sur les frais de fonctionnement, la consommation d’énergie, les impôts fonciers… Le tout pour faire le plus d’économies possibles à l’avenir, et obtenir un bien qui ne vous ruinera pas par la suite.

Articles similaires

Lire aussi x