Ces 7 plantes fascinantes à avoir pour purifier votre intérieur

Ces 7 plantes fascinantes à avoir pour purifier votre intérieur

Un intérieur purifié avec des plantes, est-ce possible ? Certaines plantes sont de véritables machines à production d’oxygène et permettent de purifier l’air en le nettoyant de nombreux composés chimiques. On vous présente les 7 plantes qui selon nous sont indispensables chez soi.

Les plantes d’intérieur pour purifier l’air

Dans les années 1980, une étude menée par la NASA (oui, rien que ça) sur la pureté de l’air a révélé que certaines plantes d’intérieur ont des vertus indéniables. Elles peuvent purifier l’air, le détoxifier et vous permettre de respirer un air sain, non chargé de substances volatiles.

A lire en complément : Comment nommer un syndic provisoire ?

A l’origine, la NASA a mené cette étude en se concentrant sur la pureté de l’air, dans le but de trouver des solutions concrètes pour détoxifier l’air dans l’ISS (International Space Station). Le résultat est sans appel : certaines plantes sont puissantes en termes de régénération de l’air.

Pourquoi détoxifier son intérieur avec des plantes en pot ?

Quand on n’a pas de jardin, avoir des plantes d’intérieur en pots est un excellent moyen d’ajouter une touche de verdure dans sa maison ou dans son appartement. Si la puissance purifiante de certaines plantes est désormais avérée, autant choisir ces plantes en pot recommandées pour détoxifier l’air !

Lire également : Comment aménager une maison pour une personne en fauteuil roulant ?

Il est important de ventiler son intérieur de temps à autre. Certaines plantes vertes, en plus de cela, complètent vos actions pour purifier l’air de votre intérieur en le débarrassant de certaines substances volatiles.

De nombreuses substances toxiques sont contenues dans les colles, les peintures, les aérosols, les adhésifs, les revêtements, les cires et les produits nettoyants du quotidien. Ces substances peuvent provoquer des maux de tête, des maux de gorge ou encore des allergies avec l’apparition potentielle de troubles respiratoires.

Un air purifié avec des plantes en pot

Les plantes dépolluantes sont connues pour leurs propriétés purifiantes car elles transforment les substances volatiles en air sain. Ces plantes absorbent les substances et rejettent en même temps de l’oxygène, pour la plupart.

Sans vous en rendre compte, votre intérieur (maison ou appartement) est peut être très malsain pour vos poumons. Parmi les substances les plus décriées et contenues dans les colles, les peintures et les produits ménagers, on cite entre autres :

  • Le formaldéhyde
  • Le trichloréthylène
  • Le xylène
  • Le toluène
  • Le benzène
  • Le pentachlorophénol

Ces substances sont volatiles, invisibles et inodores. Le formaldéhyde se retrouve principalement dans les produits d’entretien, les revêtements et les assainisseurs d’air (parfums d’ambiance, solvants). Le xylène, lui, se retrouve principalement dans les peintures et les laques qui recouvrent vos murs et vos plafonds.

Le trichloréthylène, lui, se retrouve dans les nettoyants et les adhésifs (colles, etc.). Le toluène, lui, se retrouve surtout dans les peintures, les colles, les détachants et le bois. Le pentachlorophénol se retrouve dans nos meubles en bois traité. Enfin, on retrouve le benzène dans les cires pour meubles et dans les insecticides en aérosols.

Toutes ces substances peuvent être nocives pour la santé, sans compter les substances qui émanent des produits ménagers. Installer de jolies plantes purificatrices en pot chez soi permet de réhausser la qualité de l’air dans votre intérieur.

Des plantes d’intérieur en pot faciles à entretenir

Le bonus, pour vous qui n’avez pas forcément la main verte : les plantes purifiantes, ou plantes dépolluantes, sont souvent des plantes vertes faciles à entretenir. Si vous n’avez pas de jardin, offrez-vous quelques plantes dépolluantes ou purifiantes : en plus de purifier l’air, elles apportent dans votre intérieur une touche de vert, de déco et de vivant.

Les plantes que nous allons vous présenter ont plusieurs vertus : elles sont dépolluantes et purifiantes, elles sont très simples d’entretien et elles refont votre déco d’intérieur en un clin d’œil.

Ces plantes poussent sans effort et ont juste besoin d’un peu d’eau et d’attention. Vous n’avez donc plus aucune raison de ne pas avoir de plantes vertes en pot chez vous, si la question de l’entretien et du soin hebdomadaire était votre souci !

Les plantes dépolluantes et purifiantes à avoir en pot dans un intérieur

Parmi les plantes dépolluantes et purifiantes à avoir en intérieur, on dénombre des plantes très simples d’entretien, avec un feuillage agréable à voir. En fonction de la plante que vous allez choisir, les feuilles sont plus ou moins larges.

L’Aglaonema

L’aglaonème ou Aglaonema est la reine des plantes dépolluantes ! Il possède des feuilles touffues et reste très simple à cultiver chez soi en intérieur. Cette plante vient d’Amérique du Sud et du Sud-Est asiatique. Elle est robuste et arbore de belles couleurs (rose, vert, crème, jaune, argenté, mouchetée de blanc, etc.).

Cette plante a des feuilles ovales et panachées. Elle produit de petites baies oranges et rouges (toxiques). Le variant le plus connu est l’Aglaonema commutatum. Cette plante aime être en pot (pas plus de 15 cm) ainsi qu’une lumière douce.

Un arrosage modéré est recommandé avec l’aglaonème. La plante aime la chaleur en hiver ainsi qu’un peu d’engrais liquide 1 fois par mois hors période froide. L’Aglaonema neutralise le formaldéhyde et les fumées de tabac, et rejette nettement plus d’oxygène que de dioxyde de carbone.

Très décorative, l’aglaonème est une plante qui se cultive très simplement. Vous pouvez même en faire des boutures et en prélever les graines pour le multiplier.

Le Scindapsus

Le scindapsus est une plante dépolluante et purifiante qui aime être suspendue. Elle humidifie l’air et neutralise les polluants en les absorbant. Idéalement placée dans un bureau, un salon ou une chambre dont la peinture vient d’être refaite, le scindapsus vous offre de jolies feuilles de tailles diverses et variées, d’un beau vert.

Le scindapsus est aussi appelé « lierre du diable » car c’est une liane qui peut atteindre 1 mètre de long. Cette plante a de jolies feuilles en forme de cœur et a besoin de chaleur et d’humidité. Dans une pièce à 18 °C, votre scindapsus sera très heureux.

La plante participe notamment à neutraliser le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène et le benzène présents dans notre environnement.

Le Ficus elastica

Le ficus elastica est une plante extrêmement résistante et d’un très beau format. Installée dans un endroit lumineux de votre intérieur ou même dans une véranda, le ficus elastica vous apportera une belle décoration tout en vous faisant profiter de ses vertus purifiantes.

Le ficus elastica est aussi connu sous le nom d’arbre caoutchouc et aime bien être placé en mi-ombre ou à la lumière indirecte. Maintenez une température ambiante de 20 °C pour respecter ses conditions naturelles de développement optimal.

Cette plante purifiante vit en pot et peut se développer pour faire de belles feuilles persistantes, d’un beau vert sombre. Dans les pièces potentiellement chargées en substances contenues dans la laque, l’aggloméré, l’insecticide ou les colles, le ficus elastica trouvera son bonheur en les neutralisant.

Le Dracaena

Avec ses belles feuilles longues, le dracaena est à l’aise dans une entrée, un hall, un couloir ou un bureau. Ne le mettez pas en contact avec la lumière directe du soleil mais exposez-le plutôt en luminosité indirecte.

Cette plante de la famille des Agavacées se divise en près de 40 espèces. Aussi appelé dragonnier, le dracaena est l’emblème des îles Canaries et a un feuillage persistant. Il stocke de l’eau dans ses troncs multiples pour survivre aux périodes sèches.

Le dracaena est parfait pour neutraliser les substances telles que le trichloréthylène, le monoxyde de carbone, les fumées de cigarette, le benzène et le xylène. Cette plante dégage plus d’oxygène qu’il n’en absorbe : un cadeau de la nature à installer chez soi !

L’Anthurium

Avec ses belles feuilles vertes et ses fleurs rouges reconnaissables, l’anthurium est parfait pour une décoration d’intérieur vivante et joyeuse. Cette plante, surnommée « langue de feu« , peut être placée dans une cuisine ou toute pièce humide et chaude.

Ses vertus dépolluantes lui font absorber les composés volatiles comme l’ammoniac et le xylène, que l’on retrouve dans les insecticides, les produits dégraissants ou l’eau de Javel. Elle élimine aussi certains gaz. Placez-la dans un endroit lumineux (un rebord de fenêtre), avec un arrosage régulier.

Le Chamaedorea

Le chamaedorea est une sorte de palmier nain qui aime bien l’ombre. Ce « palmier des montagnes » nous vient du Mexique et des forêts humides. Il capte notamment les vapeurs et fumées issues de produits chimiques et assainit efficacement un intérieur.

Le chamaedorea est peu rustique et n’aime pas les courants d’air froids. Cette plante en pot a une croissance lente et sera heureuse dans une pièce variant entre 18 °C et 20 °C, avec beaucoup d’humidité (couche de drainage recommandée).

Le Philodendron (Monstera deliciosa)

Enfin, le philodendron est l’une des plantes dépolluantes que l’on aime bien avoir chez soi, pour sa beauté avant tout. Très connu sous le nom de Monstera deliciosa, le philodendron arbore de jolies feuilles lustrées et ovales très reconnaissables, entières ou dentées.

Le philodendron est adaptable et se plaira partout dans la maison, dans une température avoisinant les 20 °C. Cette plante dépolluante agit en neutralisant notamment le formaldéhyde et le pentachlorophénol, que l’on retrouve dans le bois de nos meubles traités.

De nombreuses autres plantes sont très utiles pour purifier l’air intérieur. Parmi elles, on retrouve le fameux Chlorophytum ou encore l’Aloe vera.

Articles similaires

Lire aussi x