Quelle est l’assurance habitation la moins chère ?

Quelle est l’assurance habitation la moins chère ?

Assurer sa maison ou son appartement est un gage qui ne devrait pas coûter trop cher, bien qu’il soit vraiment important de se couvrir contre un certain nombre de sinistres. Entre autres, votre habitation peut être exposé à un incendie, dégâts des eaux, vol, explosion … et bien d’autres. Reste encore à tomber sur la bonne assurance habitation, moins chère et qui offre les meilleurs niveaux de garantie. Mais comment la dénicher ? La suite dans ce présent article !

Passez par un comparatif en ligne entre les assurances

Pour réaliser un comparatif entre les meilleures assurances, l’idéal de nos jours est de passer par un courtier d’assurance habitation en ligne. La plupart d’entre eux disposent sur leur plateforme un compteur pour vous permettre de sélectionner la meilleure offre qui vous convient, et cela selon vos besoins. Tout ce que vous aurez à faire est de remplir un petit formulaire afin de permettre au courtier d’assurance habitation de traiter votre demande.  Les informations couramment demander sont : nombre de personnes à couvrir, spécificités du logement, historique d’assuré et budget prévu. Une fois ajoutés, vous aurez à faire le choix de l’assurance qui vous coûtera le moins chers.

A lire également : Poêle à bois : comment faire le bon choix ?

Quelles sont les garanties à sélectionner pour payer moins cher ?

Un contrat multirisque habitation (MRH) est en quelque sorte personnalisable. Il suffit de choisir une formule qui présente toutes les garanties dont vous avez besoin et de retirer toutes les options que vous considérez inutiles (par exemple : protection juridique, reconstruction à neuf, couverture d’un capital mobilier …). C’est un moyen pour ajuster au maximum votre couverture. Cela diminuera le montant de votre prime annuelle, en conservant une couverture parfaite. Voici ci-dessous les principales garanties que l’on retrouve en assurance MRH : dégâts des eaux, incendies et explosions, événement climatique, catastrophe naturelle, vol et vandalisme, responsabilité civile, dépendances, capital mobilier …

Toutes ne sont donc pas utiles et cela dépend après tout de votre statut (propriétaire occupant ou non occupant, locataire, résidence secondaire…). Aussi, on se statuera également sur la contenance de votre bien immobilier ou encore de ses particularités, si vous envisagez les assurés ou non. Il est donc primordial que vous identifiiez vos besoins cruciaux afin de faire le bon choix. Enfin, pour opter pour une assurance habitation moins chère, il vous faudra jouer sur les franchises (montants qui resteront à votre charge lorsqu’un sinistre survient). Plus ces dernières sont à la baisse, plus la prime est en hausse. Dans le cas contraire, si les franchises sont élevées, les cotisations vont diminuer.

A découvrir également : Astuces pour améliorer vos techniques de tournage en céramique - Conseils pratiques

Quel est le prix moyen pour une assurance habitation ?

Connaître les prix moyens pratiqués en ce qui concerne une assurance habitation est tout à fait légitime. C’est un moyen pour vous permettre d’évaluer si votre couverture se situera dans la fourchette de prix élevé ou bas. Notez que chaque assureur calcule ses tarifs en fonction de ses critères propre à lui. Ceci justifie les écarts que l’on constate parfois entre les couvertures égales. Pour une assurance habitation à bas prix, il vous faut compter entre 100 et 300 euros en moyenne pour un tarif de base. Pour une maison, le prix varie entre 300 et 350 euros. Vous devez savoir que les prix grimpent selon le nombre de pièces, la surface, et le fait que les installations extérieures et dépendances soient couvertes. La localisation est également importante, vu que les tarifs fluctuent d’une région à une autre.

En gros, que couvre l’assurance habitation ?

L’assurance habitation est conçue généralement pour protéger votre maison contre les événements majeurs tels que les incendies, les tempêtes et les inondations. Tout dommage causé par une intempérie est couvert, mais pas l’usure normale. À titre d’exemple, si votre maison est endommagée par des vents violents, mais que votre toiture avait besoin de travaux d’entretien, elle n’est pas couverte, car les vents auraient mis en évidence les dommages existants.

Toutes les polices d’assurance comportent des exclusions, et les polices d’assurance habitation ne sont pas différentes. Outre l’usure générale et les options facultatives telles que la couverture des dommages accidentels, l’assurance maison ne couvre pas tout dommage délibéré causé par un membre de votre ménage. Il en est de même pour les dommages causés par des animaux domestiques ou encore par les insectes et autres nuisibles.

Votre chaudière est un élément coûteux qui n’est pas couvert par une police d’assurance habitation standard. Si vous êtes propriétaire, vous pouvez envisager de souscrire une assurance chaudière. Et n’oubliez pas que de nombreuses polices d’assurance sont invalidées si votre propriété est laissée inoccupée pendant plus de 30 jours. En effet, le risque de dommages et/ou de vol augmente considérablement lorsque les maisons sont vides pendant cette période.

Comment utiliser les réductions et promotions pour obtenir une assurance habitation moins chère ?

Obtenir une assurance habitation moins chère peut sembler difficile, mais il existe plusieurs façons d’économiser de l’argent. Les promotions et les réductions sont un excellent moyen d’alléger le fardeau financier sans sacrifier la qualité de votre couverture.

Pour commencer, vérifiez auprès de votre assureur si vous êtes éligible à des rabais. La plupart des compagnies d’assurance offrent des remises pour les installations de sécurité telles que les systèmes d’alarme, les serrures renforcées ou encore la vidéosurveillance. Si vous avez installé ces mesures chez vous, n’hésitez pas à en informer votre assureur pour voir s’il est possible d’économiser de l’argent sur le long terme, mais aussi d’éviter les frais supplémentaires liés au prélèvement automatique ou au traitement mensuel.

Pour finir, prenez toujours le temps nécessaire pour comparer différentes offres avant de prendre une décision. Les compagnies d’assurance offrent des prix différents pour les mêmes niveaux de couverture, il faut faire le travail et s’assurer que vous obtenez la meilleure offre possible. Utilisez les comparateurs en ligne ou demandez à votre courtier d’obtenir plusieurs devis pour vous aider dans votre choix.

Les astuces pour réduire le coût de votre assurance habitation sans sacrifier les garanties essentielles

Si vous cherchez à réduire le coût de votre assurance habitation, il existe des astuces pour y parvenir sans sacrifier les garanties essentielles. Voici quelques exemples :

Cela peut paraître évident, mais beaucoup de personnes paient trop cher leur assurance habitation simplement parce qu’elles ont souscrit des options inutiles ou redondantes. Pour éviter cela, commencez par dresser une liste exhaustive des biens que vous souhaitez protéger, puis choisissez vos garanties en conséquence.

Les franchises et les limites d’indemnisation sont deux éléments importants qui peuvent influencer significativement le montant de votre prime d’assurance. Les franchises correspondent au montant que l’assuré doit payer avant que la compagnie ne prenne en charge le reste des frais liés à un sinistre. Plus la franchise est élevée, moins la prime sera chère. Toutefois, attention : une franchise très élevée peut aussi signifier une indemnisation insuffisante si jamais un sinistre survient chez vous.

La plupart des compagnies d’assurance proposent une réduction lorsque plusieurs types d’assurances sont souscrites simultanément (voiture, maison). Si c’est possible pour vous, alors n’hésitez pas à dissocier ces contrats afin de bénéficier d’une réduction considérable.

Les compagnies d’assurance proposent régulièrement des offres promotionnelles, notamment pour les nouveaux clients. N’hésitez pas à en profiter si vous êtes dans une situation où vous pouvez changer de contrat ou de compagnie sans frais supplémentaires. Cela peut vous permettre d’économiser sur le court terme, mais aussi sur le long terme si la nouvelle assurance est moins chère que l’ancienne et propose toujours un niveau adéquat de garanties.

En suivant ces astuces simples, il est possible de réduire significativement le coût de son assurance habitation tout en maintenant un niveau suffisant de couverture. Il ne reste plus qu’à faire preuve d’un peu d’organisation et à prendre le temps nécessaire pour trouver l’offre qui convient vraiment à votre budget et vos besoins.

Articles similaires

Lire aussi x