Adoucisseur d’eau ou anti-calcaire : comment choisir ?

Adoucisseur d’eau ou anti-calcaire : comment choisir ?

L’eau du robinet est souvent chargée en minéraux, principalement en calcium et en magnésium. Ils se combinent progressivement sous forme de cristaux calcaires dans les canalisations et les équipements ménagers sur lesquels ils peuvent avoir des conséquences néfastes. L’adoucisseur d’eau et l’anti-calcaire sont deux options pour pallier ce problème, mais laquelle choisir ?

Pourquoi opter pour un anti-calcaire ?

Un anti-calcaire est un dispositif conçu pour empêcher la formation de calcaire dans les canalisations et les équipements ménagers en utilisant des impulsions électriques ou magnétiques. Son utilisation présente de nombreux avantages, ce qui explique son choix par plusieurs ménages.

A lire aussi : Meuble TV : 3 points essentiels à observer pour bien choisir

Contrairement à l’adoucisseur d’eau, cet équipement ne supprime pas le calcaire de l’eau, mais il empêche qu’il se fixe et forme des dépôts. Il modifie sa structure chimique pour le rendre moins adhérent aux parois. De plus, son utilisation n’affecte pas la qualité de l’eau. En effet, l’anti-calcaire ne modifie pas la composition chimique de l’eau. Par conséquent, l’eau du robinet conserve ses propriétés naturelles et son goût.

Par ailleurs, cet équipement est une option moins onéreuse pour traiter l’eau. Le coût de son installation et de sa maintenance est généralement inférieur à celui d’un adoucisseur d’eau. Il faut savoir qu’un système anti-calcaire électrolytique ou galvanique, par exemple, n’a pas besoin de produits chimiques ni de sel pour fonctionner. Cela permet aussi d’économiser de l’argent à long terme. Pour finir, cet équipement est écologique, car il ne rejette pas d’eaux usées ni de sodium dans l’environnement. En fonction des technologies, vous obtiendrez les mêmes résultats qu’un adoucisseur à sel réglé dans les normes (Th au-dessus de 10°).

A voir aussi : Que savoir sur la réparation de son portail automatique ?

adoucisseur d'eau anti calcaire robinet sanitaire système maison

Le choix de l’adoucisseur d’eau

Un adoucisseur d’eau est un appareil qui élimine (en partie) le calcaire de l’eau par un processus appelé échange d’ions. Il remplace les ions calcium et magnésium par des ions sodium, ce qui rend l’eau plus douce. Son utilisation présente les mêmes avantages que les anti-calcaires, dont le premier est le prolongement de la durée de vie des équipements ménagers et des canalisations. Cette solution aide aussi à préserver la santé de la peau et des cheveux en rendant l’eau plus douce et moins irritante.

L’utilisation de l’adoucisseur d’eau ne permet pas par ailleurs d’améliorer le goût et l’odeur de l’eau du robinet. Comme les anti-calcaires, elle permet également de réaliser des économies à l’achat, d’éviter la consommation excessive de l’énergie et de réduire les coûts de maintenance.

La qualité de l’eau

Enlever le calcaire ou éviter qu’il ne se forme n’a pas pour but d’améliorer la qualité de l’eau. Les adoucisseurs à sel vont même plutôt la dégrader. Une eau adoucie est déconseillée pour l’utilisation alimentaire, elle peut même poser un problème pour des personnes souffrant d’hypertension.

Les anti-calcaires ne modifient pas la qualité de l’eau, certains vont même la dynamiser, ce qui est plutôt positif comparé aux traditionnels adoucisseurs à sel. Pour améliorer le goût et lutter contre les polluants de l’eau, ce sont d’autres appareils qu’il faudra utiliser :

  • les osmoseurs qui enlèvent tout de l’eau et même les minéraux,
  • les purificateurs qui enlèvent les polluants en conservant les minéraux.

Avec un peu de réflexion et de recul, il est facile de faire son choix, à savoir si les eaux minérales, le calcium et le magnésium sont mauvais pour la santé.

Traitement du calcaire : lequel choisir ?

Il est évident que les deux solutions précédemment citées présentent de nombreux avantages pour les utilisateurs. Cependant, elles ne sont pas dépourvues de limites. De ce fait, pour choisir l’une ou l’autre de ces solutions, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs comme :

  • la dureté de l’eau
  • le coût d’installation et de maintenance
  • l’impact sur la qualité de l’eau, etc.

Par exemple, si l’eau est peu ou moyennement calcaire, un anti-calcaire peut suffire pour prévenir les dépôts. En revanche, plus l’eau est calcaire, plus il sera recommandé d’opter pour un adoucisseur d’eau qui élimine totalement le calcaire. En ce qui concerne le budget, notez qu’un anti-calcaire coûte plus cher à l’achat qu’un adoucisseur d’eau. Néanmoins, il est moins coûteux à l’usage, car il ne consomme pas de sel ni d’électricité.

Sachez qu’une eau très douce en dessous de 15° de Th commence en contrepartie à faire rouiller ou oxyder les métaux et ronge les plastiques. Si vous enlevez tout le calcaire, l’eau devient impropre à la consommation, agressive pour les matériaux et fortement corrosive. Bonjour les fuites, les surcoûts et si vous buvez cette eau, au revoir la santé. Tout n’est donc pas rose et il faut comprendre que garder un peu de calcaire avec un anti-calcaire est peut-être au final le meilleur compromis. L’adoucisseur d’eau engendre aussi des frais supplémentaires liés à la maintenance et au sel qui est rejeté avec les eaux de rinçage. Cela représente une pollution de plus pour notre planète.

Articles similaires

Lire aussi x