Pourquoi les blattes de jardin rentre dans la maison ?

Pourquoi les blattes de jardin rentre dans la maison ?

Les blattes de jardin sont censées vivre paisiblement dans la nature, mais envahissent parfois nos maisons. En effet, ces nuisibles, qui sont utiles dans les parterres de fleurs, pénètrent dans les maisons pendant les mois les plus chauds et prolifèrent rapidement.

Ils ne sont pas seulement gênants, mais aussi dangereux pour la santé humaine. Découvrez dans ce guide pourquoi les blattes de jardin rentrent dans les logements.

A voir aussi : Copropriété : qu'en est-il de l'entretien des espaces verts ?

Pourquoi les blattes de jardin se rassemblent-ils dans la maison ?

Avant tout, il est important de connaître le mode de vie d’un blatte de jardin. La famille des blattes, comme celle des insectes, existe exclusivement pour la recherche de nourriture et la reproduction.

En particulier pendant les mois les plus chauds, lorsque la nourriture est rare dans la colonie, les blattes ont tendance à se proliférer. En réalité, les plantes en décomposition dans le jardin ne sont plus suffisantes.

A lire aussi : Top des idées pour aménager son jardin

En conséquence, ces cafards décident de changer de lieu d’alimentation. Et comme le jardin est proche de votre maison, il est tout naturel qu’ils viennent l’intérieur de celle-ci.

Ils peuvent se faufiler dans toutes sortes de coins et recoins : par les portes et les fenêtres, sous les toits, dans les fissures de murs… Ces nuisibles sont surtout des parasites qu’on trouve dans les cuisines, notamment au niveau des placards, dans la poubelle, en dessous des appareils électroménagers

Aucun domicile n’est à l’abri des blattes de jardin. N’oubliez pas que, quelle que soit l’hygiène de votre maison, ces insectes apparaîtront si celle-ci constitue un environnement propice. Ainsi, ils peuvent facilement s’adapter à un environnement particulier avec un peu de nourriture (même des miettes), de l’humidité et de la chaleur.

Pourquoi les blattes de jardin rentre dans la maison

Les problèmes causés par les blattes de jardin

Les cafards de jardin occupent donc nos maisons parce qu’ils cherchent un endroit approprié pour se nourrir. Cependant, la présence d’un grand nombre de ces insectes peut avoir un impact négatif direct sur les occupants. Outre l’aspect inesthétique des tas de cafards dans la maison, les problèmes de santé et les odeurs sont les plus graves.

Cela est dû au fait que les blattes de jardin fréquentent régulièrement des environnements peu hygiéniques et sont porteurs de bactéries. Une fois que ces insectes ont envahi la maison, ils vont contaminer les appareils, la vaisselle et les aliments qu’ils traversent. Il en résulte par la suite diverses maladies telles que la salmonellose, la gastro-entérite et les pathologies parasitaires.

Les blattes laissent également des excréments malodorants, qui peuvent provoquer des allergies, des conjonctivites et de l’urticaire chez les plus sensibles (personnes âgées, enfants, etc.)

À propos des blattes de jardin

Les blattes des jardins, dont le nom scientifique est Ectobius, appartiennent à la famille des cafards de l’ordre des blattes. Ils se nourrissent de matières organiques en décomposition et se retrouvent également à attaquer le papier et le plastique lorsque la nourriture se fait rare.

Selon les scientifiques, ce type de cafard est originaire des États-Unis, cependant, pour une raison quelconque, il s’est établi en Europe. En raison de sa robustesse et de sa fécondité, il est aujourd’hui l’une des espèces de blattes les plus présentes dans le continent.

La couleur de ces cafards va du jaunâtre au noir en passant par quelques teintes de brun. Ils mesurent 6 à 12 mm de long, possèdent trois paires de pattes épineuses et survivent généralement pendant 6 à 12 mois.

Articles similaires

Lire aussi x