Loi Pinel 2021 : comment investir pour profiter d’une réduction d’impôt ?

Loi Pinel 2021 : comment investir pour profiter d’une réduction d’impôt ?

L’investissement dans l’immobilier locatif vous permet de générer un revenu régulier. En plus, à l’aide du dispositif Pinel, il vous est possible de profiter d’une importante réduction d’impôt. Par contre, certaines conditions doivent être remplies pour en profiter réellement.

Loi Pinel 2021 et les conditions pour bénéficier de la défiscalisation

 

A lire également : Quel est le pourcentage des frais de notaire pour une succession ?

Bonne nouvelle pour les investisseurs qui ont comme projet l’acquisition de biens immobiliers dans le but de les louer. Si le dispositif Pinel est en vigueur depuis le début de l’année 2015, sachez que grâce à sa prorogation, vous pouvez en profiter jusqu’à fin décembre 2024. La loi Pinel est un dispositif qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur l’investissement locatif.

Un investissement dans l’immobilier locatif

La première condition pour jouir de cette réduction d’impôt est ainsi d’investir dans l’immobilier locatif. Par ailleurs, sous peine d’avoir à rembourser l’État, le souscripteur doit mettre en location le logement au plus tard dans les 12 mois après son acquisition. Par ailleurs, il y a d’autres conditions à remplir pour profiter pleinement de ce dispositif.

A lire également : Comment calculer la valeur vénale d'un bien ?

Les zones de tensions locatives

Pour faire simple, il n’est pas possible d’investir selon la loi Pinel dans n’importe quelle ville. Il faut que celle-ci soit une zone tendue, c’est-à-dire où la demande en logement est supérieure à l’offre. La loi Pinel 2021 définit comme étant éligibles les maisons et appartements situés dans les zones A, ABis et B1.

Investir dans l’immobilier neuf

Le dispositif Pinel vous permet d’investir surtout dans l’immobilier neuf. Effectivement, ce dispositif a pour but d’encourager l’investissement des Français dans l’immobilier. Il encourage particulièrement les nouvelles constructions. Cependant, dans les villes où les terrains constructibles sont rares ou inexistants, le dispositif Pinel permet également d’investir dans l’ancien. Par contre, le logement doit avoir été réhabilité avant sa mise en vente.

Les conditions liées à la location Pinel

Pour que votre investissement soit éligible, vous êtes tenu de respecter les différentes modalités imposées par dispositions de la loi Pinel. Effectivement, le loyer Pinel appliqué doit être inférieur de 10 à 20% par rapport au loyer moyen du marché. Il est également utile de remarquer que le plafond du loyer applicable pour un bien immobilier Pinel est aussi fonction du plafonnement du revenu du locataire.

Le bien doit être loué au plus tard un an après son acquisition. Mais aussi, si le locataire doit partir avant la fin du contrat, vous êtes tenu de trouver un autre locataire dans les plus brefs délais. Sinon, il faut prouver à l’Administration fiscale que vous êtes en recherche de locataire. Le dispositif Pinel permet d’acheter deux logements par an sans dépasser le plafond de 300 000€ et le plafond de défiscalisation de 10 000€/an.

Loi Pinel : quel taux de réduction ?

C’est la durée de l’engagement de location qui détermine le taux de réduction d’impôts dont vous pouvez bénéficier. Ainsi, en vous engageant à louer le logement pour une durée de 6 ans, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 12%. Pour une durée de 9 ans, la réduction sera de 18%. Enfin, si le bien est loué pendant 12 ans, vous bénéficiez de 21% de réduction. À noter qu’il est possible de rallonger un bail de 6 ans et de 9 ans.

Articles similaires

Lire aussi x