Comment traiter mon laurier rose ?

Comment traiter mon laurier rose ?

La jardinerie est une question de passion. On n’obtient pas toujours le résultat qu’on veut et, souvent, il faut vraiment être passionné pour pouvoir mettre la main à la pâte. Justement, si vous cultivez du laurier-rose, il y a de fortes chances que vous ayez déjà eu l’occasion de voir des parasites désagréables se développer sous les feuilles. Et aujourd’hui, dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous débarrasser de ces parasites.

Pourquoi le laurier-rose attire-t-il les parasites ?

 

Lire également : Comment choisir un barbecue américain pas cher ?

Le laurier-rose est une plante assez particulière. Elle n’est, certes, pas difficile à entretenir, mais elle craint l’hiver, notamment le gel. Et pour éviter le gel, les propriétaires ont tendance à garder la plate au chaud dans la maison quand vient l’hiver. C’est effectivement ce qu’il faut faire, mais ce geste bienveillant n’a pas que des côtés positifs.

Même pendant l’hiver, quand le laurier-rose reste au chaud, il continue à se développer et ses feuilles ne tombent presque pas. Le souci c’est que, quand les parasites ne trouvent plus de quoi se mettre sous les dents, ils vont s’attaquer à ce qui reste.

A lire en complément : Détecter et identifier les punaises des bois

Et justement, comme le laurier-rose a gardé sa couleur bien verte, les parasites n’y trouvent que du bien. Le laurier-rose présente les conditions idéales pour leur développement. C’est ce qui explique pourquoi vous avez toute une communauté d’animaux répugnants sous les feuilles de votre petite plante protégée.

Mais ce n’est pas un problème sans solution. Justement, nous allons maintenant vous montrer comment résoudre ce petit souci.

Comment se débarrasser des parasites sur le laurier-rose ?

Ici donc, nous allons vous apprendre à vous débarrasser des parasites sur le laurier-rose, mais aussi comment les éviter si vous n’en avez pas encore.

Ce qu’il faut savoir c’est que les parasites qui se collent sous les feuilles de laurier-rose sont généralement des cochenilles ou de cochenilles farineuses. Et dans les deux cas, voici la solution.

Ces bestiaux n’aiment pas le savon et notamment le savon noir. Mais comme nous n’allons pas pouvoir mettre le savon directement sur les feuilles du laurier-rose, il faut réaliser une préparation dont il est la base. Voici comment faire pour réaliser une solution antipucerons fait maison.

Commencez par trouver un pulvérisateur dans lequel vous allez préparer la solution. Versez-y un grand litre d’eau chaude puis ajoutez trois cuillerées à soupe de savon noir liquide ou une dose équivalente si vous avez plutôt du savon noir solide. Mélangez bien le tout pour obtenir une solution homogène et vous avez votre solution antipucerons.

Si vous n’avez pas encore les fameux parasites sur votre laurier-rose, tâchez de pulvériser la solution de savon noir sur l’ensemble des feuilles de temps en temps. Ainsi, les parasites ne viendront pas sucer le son de la plante.

Si les parasites ont déjà investi la plante, pulvérisez directement la solution antipucerons sur ces bestiaux. Ils ne partiront sans doute pas immédiatement, d’où la nécessité de répéter l’opération après deux ou trois jours. Au bout de 5 jours, les parasites vont disparaître si tout s’est bien passé.

Comment prévenir les maladies courantes du laurier-rose ?

Mais les parasites ne sont pas les seules menaces pour votre laurier-rose. Effectivement, cette plante peut être attaquée par diverses bactéries et champignons qui peuvent causer des maladies graves si elles ne sont pas traitées à temps. Alors, comment prévenir ces maladies courantes du laurier-rose ?

Vous devez bien choisir l’emplacement de votre arbuste. Le laurier-rose a besoin d’un endroit ensoleillé et suffisamment ventilé pour éviter l’humidité stagnante qui favorise le développement des maladies fongiques.

Il faut veiller à maintenir une bonne hygiène autour du pied de la plante en éliminant régulièrement les feuilles mortes ou tombées ainsi que tous autres débris végétaux susceptibles d’être des vecteurs de propagation des maladies.

Arrosez votre arbuste avec modération pour éviter tout engorgement excessif du sol qui pourrait aussi entraîner un excès d’humidité propice au développement de certains champignons comme le mildiou.

Vous devez utiliser judicieusement vos engrais afin qu’ils apportent aux plantations tous leurs nutriments essentiels dont elles ont besoin sans leur causer aucun dommage collatéral. L’utilisation excessive ou inappropriée d’un engrais peut affaiblir la plante et la rendre plus vulnérable aux maladies.

Si vous constatez des signes de flétrissement sur les feuilles ou des taches suspectes, agissez vite en adoptant une stratégie de traitement adaptée à l’infection identifiée. Les traitements préventifs naturels sont nombreux et peuvent s’avérer efficaces dans bien des cas. Par exemple, le purin d’orties est un excellent antifongique qui renforce la résistance du végétal contre les attaques extérieures.

De manière générale, il faut être vigilant et surveiller régulièrement votre arbuste pour réagir rapidement aux premiers symptômes d’une maladie éventuelle. Le laurier-rose est une belle plante qui mérite qu’on lui consacre un peu de temps pour prendre soin d’elle !

Les astuces pour favoriser la floraison de votre laurier-rose

Le laurier-rose est une plante qui offre de magnifiques fleurs tout au long de l’année. Pour maximiser sa floraison, il existe quelques astuces à connaître et à appliquer.

Taillez régulièrement votre arbuste. Une taille annuelle permettra de stimuler la croissance des rameaux et donc des fleurs. Cette opération doit être réalisée en fin d’hiver ou en début de printemps avant que les premières pousses n’apparaissent.

Apportez-lui du fumier ou un engrais riche en potassium pour favoriser le développement des bourgeons floraux. Un bon apport nutritif aidera aussi la plante à mieux résister aux maladies et aux parasites.

Pensez aussi à bien choisir l’emplacement de votre arbuste : il doit bénéficier d’un emplacement ensoleillé mais pas trop chaud afin qu’il puisse développer pleinement ses feuilles et ses fleurs. Le laurier-rose apprécie aussi une bonne aération pour éviter toute humidité stagnante qui pourrait engendrer le développement de divers champignons pathogènes.

Veillez à arroser modérément votre plante car un excès d’eau peut favoriser le jaunissement voire même la chute prématurée des feuilles ainsi que réduire son taux de floraison.

Si vous souhaitez obtenir une floraison plus importante sur votre laurier-rose, vous pouvez pratiquer le pincement dès l’apparition des jeunes pousses, c’est-à-dire en supprimant les extrémités de certaines branches. Cela favorisera le développement d’autres rameaux ce qui engendrera une floraison plus dense.

Sachez aussi que la période de repos hivernal est nécessaire pour permettre à votre laurier-rose de se régénérer et donc repartir sur une bonne croissance dès le printemps suivant. Durant cette période, vous devez ne pas trop arroser et surtout éviter toute intervention sur l’arbuste.

Optez pour un traitement préventif contre les maladies et parasites pour maintenir le feuillage sain. Un végétal bien protégé sera forcément plus résistant aux agressions extérieures et offrira des fleurs abondantes tout en restant beau et vigoureux.

Avec ces astuces simples mais efficaces, vous pouvez aider votre laurier-rose à donner le meilleur de lui-même !

Articles similaires

Lire aussi x