Se porter caution d’un prêt : comment ça marche, et quels sont les risques ?

Se porter caution d’un prêt : comment ça marche, et quels sont les risques ?

Il n’est pas rare de voir des personnes accepter de se porter caution pour leur proche lors d’une demande de crédit afin de rassurer l’établissement bancaire. Cela apparaît comme une garantie pour la banque de la part de l’emprunteur.

Cependant, le choix de celui qui se porte garant du prêt se fait suivant un certain nombre de critères selon le niveau du risque. En tant que l’un des éléments importants dans la négociation d’un prêt bancaire, il devient important de savoir comment cela fonctionne.

A découvrir également : Comment eviter la condensation dans un conduit de cheminée ?

Être garant d’un prêt : comment faire ?

Bien qu’il soit difficile de trouver des personnes qui acceptent de se porter caution d’un prêt, les établissements bancaires pour la plupart, optent pour la signature des contrats avec des sociétés de caution. En effet, le fait de se porter caution pour un prêt est très avantageux pour l’emprunteur.

Non seulement cela facilite la procédure au niveau des démarches qu’une hypothèque, tout le monde peut adopter cette alternative. Cette preuve de garantie est souvent exigée pour les petites opérations. La caution (personne garante) doit prendre un acte de cautionnement qui est signé par ce dernier où il s’engage pour une somme précise.

Lire également : Pourquoi j'ai des petites mouches chez moi ?

Quand l’emprunteur est défaillant, celui qui se porte garant est averti par le créancier dès son incapacité à rembourser la mensualité. Durant l’échéance de ce contrat, le créancier se charge d’informer la caution des clauses du contrat de prêt.

caution

Quels sont les différents types de cautionnement ?

Bien avant de s’intéresser aux risques de cet acte, il est important de comprendre le fonctionnement des types de cautionnement qui existent dans ce domaine.

La caution simple

À ce niveau, la personne qui se porte caution pour le crédit peut demander au créancier de saisir les biens du débiteur avant les siens si l’emprunteur est défaillant. Les biens saisis peuvent être vendus pour éponger la dette. Il peut également exiger que le créancier oriente prioritairement les poursuites contre le débiteur.

La caution solidaire

Que l’emprunteur soit défaillant ou non, la personne qui s’est porté caution devra rembourser la dette du débiteur. C’est d’ailleurs ce modèle de cautionnement qui est le plus utilisé dans les banques.

Quels sont les risques de cet acte ?

Tout comme l’hypothèque, la caution est un acte dont vous devez assumer toutes les conséquences. Lorsqu’on décide de se porter garant, cela veut dire que vous vous engagez à rembourser la dette de l’emprunteur en cas de défaillance de ce dernier. Cela s’accompagner le plus souvent d’intérêt et bien d’autres frais. Il est donc impossible pour la personne qui s’est porté caution de se défaire de cet acte au cours de sa durée.

Bien avant de se porter caution pour un prêt, vous devez au préalable bien réfléchir d’autant plus que vous ne pourrez plus renoncer à cet acte avant la date d’expiration du contrat. La durée du cautionnement doit pour cela, être bien déterminée avant la signature afin d’éviter des surprises désagréables. Vous devez donc prendre en compte tous les conseils donnés dans cet article pour être caution pour un prêt.

Articles similaires

Lire aussi x