Comment eviter la condensation dans un conduit de cheminée ?

Comment eviter la condensation dans un conduit de cheminée ?

Bistre : écoulement des conduits de combustion

Lorsque vous avez une cheminée, assurer une bonne santé est particulièrement important pour éviter les accidents, mais aussi les problèmes de chauffage. L’entretien régulier doit donc être pris en compte, mais aussi certaines actions à effectuer quotidiennement pour éviter certains problèmes tels que le dépôt de bistre, les explications…

A voir aussi : VMC : la choisir en fonction de son logement

Qu’est-ce que le bistre ?

Le bistre est une substance chargée de particules de carbone et d’huile qui est faite de fumée et qui se dépose sur les tuyaux de cheminée. En effet, le biseau s’oxyde au contact de l’air et, lorsqu’il s’installe sur les parois des cheminées, il devient aussi dur et compact que le goudron. Le problème est que la présence de bistre est souvent synonyme de risque puisque le conduit de cheminée sera alors obstrué et compliquera l’évacuation des fumées. Cela peut être particulièrement dangereux car ce type de problème entraîne des incendies de cheminée, mais aussi un empoisonnement au monoxyde de carbone. La présence de bistre est donc certainement à ne pas être négligé.

A découvrir également : Comment aménager une petite chambre ?

Comment se forme le bistre ?

La formation de bistre, ou au moins une grande quantité n’est pas normale. C’est généralement un signe qu’il y a un problème avec son installation ou comment entretenir une cheminée ou faire du feu. En effet, la formation de bistre peut avoir plusieurs origines. Par exemple, un conduit mal isolé peut en être la cause, car le choc thermique causé facilitera l’oxydation des matériaux et donc la formation de bistre. Un conduit mal dimensionné ou bouché peut également être impliqué, car l’échappement des fumées ne se fait pas correctement. Comment allumer votre feu sera également important pour éviter l’entraînement de bistre. Il est toujours préférable de commencer par l’allumer progressivement avec un démarreur de feu et un petit bois tout en veillant à utiliser du bois de bonne qualité et pas trop humide.

La formation bistro peut donc se faire de plusieurs façons et il est très difficile de réaliser sa présence sans équipement approprié, c’est pourquoi l’intervention d’un professionnel est si précieuse.

Acte contre le bistre

Lorsqu’une cheminée ou un insert est disponible, il est recommandé d’effectuer deux ramoneurs par an, l’un pendant la période de chauffage, l’autre en dehors de la période de chauffage. Le ramoneur sera alors en mesure de nettoyer et d’entretenir les conduits pour s’assurer que les conduits permettent l’évacuation des fumées correctement. Mais il est aussi un spectateur privilégié de l’état de son installation et pourra donc s’assurer que tout fonctionne comme il se doit et qu’il n’y ait pas de risques particuliers. Quant au bistrot, le balayage permettra généralement de l’enlever s’il est effectué régulièrement car la présence de bistrot pour une cheminée en bon état de fonctionnement est rare. D’autre part, trop de présence de bistre ne sera pas en mesure de prendre soin lors d’un balayage de cheminée conventionnel, car le hérisson ne sera pas en mesure de décrocher ce matériau dur des murs. Il sera donc nécessaire pour opter pour une conception. Le débit permet l’intervention d’une machine électrique tournante qui, à son tour, aura la force et la puissance nécessaires pour décoller le biseau. Généralement, il est recommandé de faire un dépistage tous les 5 ans afin d’éviter la formation de bistre trop et de vous exposer à un danger possible. Bien sûr, il est nécessaire d’utiliser un balayage professionnel pour effectuer ce soin et donc s’assurer que la cheminée n’est plus un danger.

Noter cet article

Articles similaires

Lire aussi x