Quel rendement peut-on espérer pour un investissement locatif ?

Quel rendement peut-on espérer pour un investissement locatif ?

L’investissement locatif consiste à acquérir un bien en vue de le proposer à la location pendant une période indéterminée. Les raisons qui motivent les investisseurs peuvent varier, mais c’est un excellent moyen de se procurer des revenus supplémentaires. Ce type d’investissement présente beaucoup d’avantages, mais n’est pas dénué de risques. Il est nécessaire d’en assurer la rentabilité et c’est ce qu’on vous explique dans cet article.

L’intérêt d’investir dans l’immobilier locatif

Augmenter ses revenus

En jouant sur la défiscalisation, l’emplacement du bien immobilier et le rendement locatif, il est possible de s’assurer un revenu mensuel conséquent. De plus en plus de personnes voient dans l’investissement locatif un moyen d’assurer leur retraite ou leur avenir.

Lire également : Pourquoi faire appel à une agence de gestion locative

Bénéficier de la défiscalisation

Beaucoup de dispositifs juridiques permettent aux investisseurs de l’immobilier locatif de bénéficier d’une défiscalisation immobilière :

  • la loi Duflot ;
  • le dispositif Malraux qui fait bénéficier le propriétaire du bien d’une réduction d’impôts sur les travaux de réhabilitation (investissement locatif ancien) ;
  • la loi Pinel, servant à défiscaliser le montant d’achat du bien immeuble ;
  • le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), un statut qui permet d’amortir le bien mis en location et de diminuer le montant des revenus locatifs imposables.

La diversification du patrimoine

L’immobilier est la seule catégorie de placement qu’on peut financer avec un emprunt bancaire. Il permet de se constituer un patrimoine qui pourra être transmis à ses proches pour les aider dans le futur. Si le propriétaire a su investir intelligemment, en misant sur un emplacement intéressant par exemple, son bien immobilier lui apportera une plus-value avantageuse.

A lire en complément : Comment calculer le coût de construction d'un immeuble ?

Quel rendement pour un investissement locatif ?

Par rapport aux autres types de placement financier, l’investissement locatif est plus avantageux. En effet, il est possible d’en augmenter la rentabilité. Dans la majorité des cas, on peut constater que le bénéfice se réalise toujours, même s’il existe quelques risques. Sur https://www.carre-investisseur.fr, on peut savoir quel rendement pour un investissement locatif en calculant la rentabilité de l’investissement.

La rentabilité de l’investissement locatif

La superficie

À titre indicatif, la rentabilité nette d’un investissement locatif varie entre 2 et 7 %. Tout dépend de l’état du bien et de sa superficie. Effectivement, les petites surfaces comme les studios sont plus rentables que les villas, même si les locataires changent plus souvent aussi. On a par conséquent un rendement plus élevé, mais un risque plus important. C’est le contraire pour les grandes surfaces : elles sont préférées par les familles et les ménages qui y restent plus longtemps et qui en prennent plus soin. Le rendement est moins élevé, mais le risque est diminué.

L’emplacement

Son impact est important sur le rendement d’un investissement locatif. Les endroits du centre-ville coûtent plus cher, la rentabilité est donc plus élevée. De plus, les prix des loyers dans les grandes villes ne baissent jamais.

Les risques de l’investissement locatif qui impactent le rendement

La vacance au niveau des loyers

Il peut arriver que le locataire ne soit pas en mesure de s’acquitter du loyer mensuel et doive être expulsé ou alors le propriétaire ne parvient pas à trouver un nouveau locataire. Il se retrouve ainsi privé de son revenu habituel. Afin d’avoir un investissement plus productif, il faut souscrire à une assurance spéciale : l’assurance vacance locative.

Le choix de l’emplacement

L’emplacement est un facteur d’acquisition décisif, car même si le bien est de qualité, l’endroit où il se situe doit réunir toutes les conditions pour constituer un investissement rentable. Dans le cas contraire, le propriétaire peut se retrouver face à un risque de vacance locative. Ces conditions sont :

  • la proximité d’écoles et de commerce ;
  • la proximité des transports en commun ;
  • les projets d’urbanisation ;
  • une demande locative élevée.

Le risque d’impayés

La gestion locative peut être lourdement handicapée par des loyers impayés. Pour éviter ces risques, il faut choisir le locataire avec soin en étudiant soigneusement son dossier et en vérifiant les garanties qu’il propose. Il faut également que le bailleur pense à demander une caution en cas de loyer impayé.

2

Articles similaires

Lire aussi x