Poêle à bois : comment faire le bon choix ?

Poêle à bois : comment faire le bon choix ?

L’achat d’un poêle à bois ne se fait pas au hasard. Au contraire, il faut considérer de nombreux facteurs ou éléments, pour s’assurer d’un excellent confort thermique ou être certain que son équipement dispose d’une grande durée de vie. Dans cet article on se consacrera à comment réaliser un bon choix de poêle à bois.

Les différents types de poêles à bois qui existent

Il existe différents types de poêles à bois. On trouve sur le marché des poêles à bois dits standards qui sont faits d’acier et de fonte. Il y a également les poêles à bois de masse, qui sont de fontes et de matériaux réfractaires. Ces derniers offrent une très bonne inertie, limitent les déperditions thermiques et sont assez performants.

A découvrir également : Comment demander un pont composite ?

Ensuite, il y a les poêles à bois à double combustion, qui eux permettent de brûler les premiers gaz qu’elles produisent durant leurs deuxièmes combustions et ont donc plus de performances.

Enfin, il y a les poêles turbo, qui eux sont dotés d’une double combustion et qui disposent en même temps d’une soufflerie qui force le tirage. De façon évidente, plus le poêle est performant, plus le coût de ce dernier sera élevé. Les Experts Chaleur Bois, vous donnent les meilleurs conseils en la matière.

A lire aussi : Diagnostic parasitaire : c’est quoi et combien ça coûte ?

Les critères pour bien choisir sa poêle à bois

Durant votre choix, vous devrez être attentif à plusieurs facteurs. Le premier facteur, c’est l’usage que l’on compte en faire. Voulez-vous exploiter votre poêle pour un chauffage d’appoint ou juste pour un chauffage principal ?

Dans l’un ou dans l’autre cas, vous pourrez déjà vous situer sur le choix du modèle et de son matériel de fabrication, avant même de vous intéresser à sa puissance.

L’autre critère sur lequel vous devrez vous focaliser, c’est le rendement du poêle dont vous avez besoin. Même si on peut dire que le bois est l’une des matières premières à produire de l’énergie au coût le plus bas, il est quand même meilleur d’en faire usage au minimum possible, tout en obtenant le confort thermique que l’on désire.

Vous devrez opter pour ce faire, pour un poêle à bois qui offre un très bon rendement. Mieux, il est question là d’une des conditions pour bénéficier de certaines aides, comme le CITE, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique. De ce fait, un poêle à bois est réellement rentable lorsque ce dernier réalise une combustion de 70 % au moins.

Ensuite, il faut connaitre la puissance du poêle à bois que vous comptez acheter. Dans la normalité des choses, un poêle dans une maison ayant un plafond de 2,5 mètres et une bonne isolation, devrait produire 1 kW pour chauffer 10 m². Un poêle qui fait usage d’une puissance trop importante lorsqu’il tournera au ralenti, encrassera l’installation et vous coutera par ricochet plus cher en entretien. Évitez donc ce type de poêle au maximum.

Le dernier critère est celui de la taille du foyer. C’est en effet l’élément principal du poêle dans lequel on place le bois. Elle est fonction de la taille des bûches que vous pourrez stocker et de l’autonomie du poêle à bois.

 

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!