Ces 10 plantes fascinantes à avoir pour purifier votre intérieur

Ces 10 plantes fascinantes à avoir pour purifier votre intérieur

Vous avez sans doute entendu parler des plantes dépolluantes, qui permettent de purifier un intérieur de manière totalement naturelle. Vous cherchez quelques plantes pour votre déco d’intérieur et pour dépolluer l’air ? Nous vous présentons quelques plantes indispensables, à avoir chez soi ou même au bureau.

À quoi sert une plante dépolluante ?

Notre vie quotidienne est remplie de substances toxiques. Les plantes dépolluantes peuvent émettre de l’oxygène et absorber le dioxyde de carbone et les substances volatiles contenues dans les produits ménagers et les peintures, entre autres.

Lire également : 5 astuces pour retrouver un four comme neuf

Le choix est vite fait entre une machine coûteuse – le purificateur d’air – et quelques plantes dépolluantes qui vont naturellement régénérer l’air et chez vous par leur simple présence.

Certaines plantes sont reconnues pour leur vertus dépolluantes et assainissantes. En en choisissant quelques-unes pour votre bureau, pour les installer au travail ou chez vous, vous optez pour une solution peu coûteuse et naturelle.

A lire aussi : Comment choisir une bonne agence de services à domicile ?

En plus de dépolluer l’air, les plantes dépolluantes font office de très jolie décoration d’intérieur, avec leur feuillage varié. On vous présente quelques-unes de ces plantes presque magiques au contact desquelles tout le monde se sent bien.

Le grand avantage des plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes possèdent de nombreux avantages. Ce sont des plantes décoratives, avant tout. Elles ont l’avantage, grâce à leurs feuilles et à la manière dont elles fonctionnent, en absorbant l’air et en rejetant de l’oxygène, de participer à la régénération de l’air ambiant.

Que ce soit au travail ou chez soi, dans la cuisine, dans la salle de bains ou même dans une chambre, les plantes dépolluantes sont en vogue. En parlant de l’Amazonie et de superbe forêt gigantesque, on parle bien du poumon de la Terre.

Recycler l’air ambiant

Le principe des plantes dépolluantes est exactement le même. Les plantes vertes absorbent des quantités de rejets toxiques et recyclent l’air de cette manière. Certaines rejettent de l’oxygène, d’autres absorbent aussi le dioxyde de carbone.

Si les plantes dépolluantes sont fascinantes aujourd’hui, elles sont aussi essentielles à notre bien-être. Décoration, dépollution et plaisir vous attendent en cultivant chez vous ou au bureau des plantes dépolluantes.

Les plantes dépolluantes pour intérieur à avoir chez soi

On vous présente 7 plantes à avoir chez soi pour neutraliser à la fois l’air mais aussi contrer certains courants magnétiques que les plantes savent bien sûr mieux gérer que nous !

L’aloe vera

Si vous aimez les plantes grasses, alors optez pour un bel aloe vera. Il fait partie des plantes pour intérieur les plus courues et prisées et possède de nombreuses vertus thérapeutiques.

Dans un intérieur, l’aloe vera en tant que plante dépolluante, absorbe les composés volatiles des colles, par exemple, mais aussi des peintures. L’aloe vera fait partie des plantes dépolluantes qui sont très faciles d’entretien.

Le ficus

Le ficus fait partie des plantes dépolluantes par excellence. On compte entre autres le ficus Elastica, mais aussi le ficus Robusta. Ces deux plantes agissent positivement sur la qualité de l’air en éliminant le formaldéhyde et autres toxines présentes dans l’air.

Le focus a besoin d’une source de lumière indirecte mais reste très simple d’entretien, s’il a un arrosage régulier et un sol enrichi.

L’aglaonema

L’Aglaonema (aglaonema) fait partie des plantes dépolluantes de choix. Il tient ses propriétés assainissantes de sa capacité à éradiquer le formaldéhyde et le benzène de l’air que vous respirez dans votre intérieur.

L’aglaonema fait partie des plantes qui apprécient l’ombre et qui se développent tranquillement tout en émettant une grande quantité d’oxygène.

Le palmier dépolluant

Le palmier fait partie des plantes dépolluantes très classiques qui se déclinent bien. On cite le palmier Areca, le palmier bambou, le palmier Lady ou encore le palmier dattier nain, qui sont idéaux pour compter parmi vos plantes dépolluantes préférées.

Si vous avez déjà une idée des plantes que vous souhaitez vous procurer, choisissez un petit palmier en plus : vous ne serez pas déçus par son feuillage décoratif et ses propriétés appréciables.

Le philodendron

Parmi les plantes dépolluantes connues, on cite aussi le fameux philodendron, une plante assez extraordinaire. Le philodendron est une grande famille de plantes qui comprend le Monstera deliciosa, qui est très apprécié et en vogue.

Le philodendron fait partie des plantes qui se plaisent dans un endroit lumineux sans soleil direct. Il grimpe et s’épanouit facilement tout en éliminant les émanations de colles, sur les tableaux, panneaux ou parois isolantes.

Le philodendron monstera élimine aussi les vapeurs de peintures et produits ménagers comme le formaldéhyde et le trichloréthylène, tout en produisant une bonne quantité d’oxygène.

L’Anthurium

L’anthurium est dans le top 3 des plantes qui parviennent à éliminer l’ammoniac présent dans de nombreux détergents. Il est heureux dans une salle de bains ou dans une cuisine, près d’un endroit chaud et humide.

Le dracaena

Les dracaena sont des plantes reconnaissables grâce à leur plumeau et à leur tronc strié. Cette superbe plante dépollue avec efficacité tout ce qui est substances volatiles (trichloréthylène, xylène, benzène, monoxyde de carbone).

Vous pouvez installer un dracaena dans n’importe quelle pièce de la maison, ou dans un bureau sans lumière directe. Évitez de placer votre dracaena près d’un radiateur.

Astuces pour dépolluer son intérieur

Outre les plantes d’intérieur, la meilleure manière de dépolluer un intérieur reste de bien faire attention à ventiler votre chez-vous ou votre bureau.

Les plantes dépolluantes sont un excellent complément à une ventilation régulière. Elles permettent la production d’oxygène en grande quantité. Certaines plantes participent à l’élimination du toluène, du benzène et du xylène, comme la fougère Kimberly Queen et le chrysanthème.

Vous pouvez aussi opter pour des gerbera daisy, qui émettent de l’oxygène, éliminent le benzène et sont disponibles en de nombreux coloris, pour encore plus égayer votre intérieur.

Enfin, pour terminer d’assainir quotidiennement votre intérieur et votre air, adoptez une liane du Diable : ces plantes se plaisent même si elles n’ont que peu de lumière. 

La majorité des plantes dépolluantes que nous vous avons citées sont très simples d’entretien. Pour assainir votre intérieur, rien de plus simple, même si vous n’avez pas la main verte. Optez pour un pot grand format pour une déco de choix !

Comment choisir la bonne plante dépolluante pour son intérieur ?

Lorsqu’il s’agit de choisir une plante dépolluante pour son intérieur, il faut prendre en compte plusieurs critères afin de faire le meilleur choix possible. Il faut considérer l’espace dont vous disposez. Certaines plantes ont besoin d’un grand espace pour se développer pleinement, tandis que d’autres peuvent s’épanouir dans des pots plus petits.

Il faut tenir compte du niveau d’ensoleillement dans votre intérieur. Effectivement, certaines plantes ont besoin d’une exposition directe au soleil pour se développer correctement et produire leurs effets purifiants. D’autres, en revanche, préfèrent les zones plus ombragées et peuvent donc être placées dans des coins moins lumineux.

Un autre élément à prendre en considération est le niveau d’entretien nécessaire à la plante choisie. Si vous n’avez pas forcément beaucoup de temps à consacrer aux soins des plantes ou si vous avez peu la main verte, privilégiez celles qui nécessitent un entretien minimal et qui sont résistantes ainsi aux conditions défavorables. Les succulentes telles que l’aloe vera ou le cactus sont idéales dans ce cas.

Ne négligez pas aussi l’esthétisme ! Une fois tous ces critères pris en compte, n’hésitez pas à opter pour une plante dépolluante qui s’accorde avec votre décoration intérieure et apporte une touche de verdure agréable à l’œil.

Pour résumer, le choix d’une plante dépolluante pour son intérieur demande une certaine réflexion. Pensez à l’espace disponible, au niveau d’ensoleillement, aux besoins en entretien et à l’esthétisme. En prenant tous ces éléments en compte, vous trouverez la plante idéale pour purifier votre intérieur tout en apportant une note végétale raffinée.

Les erreurs à éviter lors de l’entretien des plantes dépolluantes

Entretenir des plantes dépolluantes dans votre intérieur nécessite une attention particulière. Certaines erreurs peuvent effectivement compromettre leur développement et leur capacité à purifier l’air ambiant. Voici un aperçu des erreurs les plus couramment commises lors de l’entretien de ces précieuses alliées.

Pensez à bien trouver un équilibre thermique adapté à chaque espèce pour assurer leur survie.

Une autre erreur fréquente consiste à négliger l’arrosage des plantes. Trop ou pas assez d’eau peuvent avoir des conséquences néfastes sur leur santé. Il est recommandé de surveiller attentivement les besoins hydriques spécifiques de chacune de ces plantes afin de fournir la quantité adéquate d’eau sans engendrer un excès qui pourrait provoquer le pourrissement des racines.

Il faut aussi veiller au choix du pot utilisé pour accueillir vos plantes dépolluantes. Optez pour des pots dotés d’un bon système drainant afin que l’eau puisse s’évacuer correctement après chaque arrosage et éviter tout risque de stagnation nuisible aux racines.

T, certaines plantes dépolluantes nécessitent un apport en nutriments supplémentaires pour leur bon développement. Négliger de fournir des engrais spécifiques peut affaiblir les plantes et les rendre plus vulnérables aux maladies et parasites.

Ne sous-estimez pas le rôle de la poussière sur vos plantes dépolluantes. Laisser s’accumuler des couches de poussière sur leurs feuilles réduit la capacité d’absorption des toxines présentes dans l’air et entrave leur processus photosynthétique. Pensez donc à essuyer doucement les feuilles régulièrement avec un chiffon humide pour maintenir une surface propre et fonctionnelle.

En évitant ces erreurs courantes lors de l’entretien des plantes dépolluantes, vous optimiserez leur efficacité purificatrice tout en assurant leur santé et longévité. Prenez soin d’elles comme elles prennent soin de votre intérieur, afin que chacune puisse continuer à offrir son précieux service environnemental.

Articles similaires

Lire aussi x