Qu’est-ce que le feutre racinaire et comment protéger sa pelouse ?

Qu’est-ce que le feutre racinaire et comment protéger sa pelouse ?

Alors que les beaux jours d’été sont encore un peu lointains, une pause informative sur l’entretien de la pelouse est bienvenu. Cela permet à notre intérieur de se réchauffer, sous des rayons de solaires imaginaires, en attendant que les vrais se posent à nouveau sur notre peau. Combattre le feutre racinaire n’est pas un sujet souvent évoqué, et pourtant, il permet d’obtenir une pelouse beaucoup plus saine. Voici les informations à retenir.

Les bons gestes de prévention

Lorsque l’on pense à la pelouse, le premier objet qui nous vient en tête est la tondeuse. En vérité, c’est l’élément essentiel pour conserver un gazon en santé. Ensuite, l’arrosage tient aussi une place importante, et surtout difficile à effectuer de la bonne manière, car il doit être suffisant, mais sans dépasser une certaine quantité qui causerait des maladies. Enfin, il faut s’en occuper en lui offrant la fertilisation adéquate.

A lire également : Bassin de jardin : lequel choisir pour son extérieur ?

Ces trois gestes qui peuvent nous paraître anodins, alors qu’on les pose de manière presque mécanique, année après année, font partie de la solution pour prévenir les problèmes causés par le feutrage racinaire. En effet, elles ralentissent l’accumulation du feutre, qui lorsqu’il devient trop épais, cause un souci aux racines des brins d’herbe.

Qu’est-ce que le feutre racinaire ?

À l’intérieur du gazon, entre les brins d’herbe, s’accumulent parfois une matière organique qui se compose de feuilles, tiges et racines d’herbes, en voie de décomposition. C’est cette couche, aussi appelée chaume, qui forme le feutre racinaire. Il existe une manière très simple pour savoir si notre pelouse a un problème de feutrage : si l’on sent que nos pas s’enfoncent dans le sol, il faut penser à faire le test. Celui-ci consiste à découper une pièce de pelouse de forme triangulaire, à l’aide d’un couteau tranchant, puis de la soulever de terre. Si la couche, telle que décrite précédemment, fait plus de 2,5 cm, il est temps de passer au défeutrage de la pelouse. Le meilleur moment pour passer à l’action est au printemps ou à l’automne, durant ces périodes où les graminées sont en période de croissance.

A lire en complément : L'aménagement du jardin et du potager sans difficulté

Pourquoi le feutre racinaire est-il nocif à votre pelouse ?

Le feutre racinaire peut être à la source de trois problèmes. Tout d’abord, cette accumulation crée de l’humidité dans laquelle les insectes et les maladies peuvent prendre naissance et croître. Ensuite, il peut aussi empêcher les racines du gazon de descendre assez profondément pour se maintenir bien en place. Enfin, il peut nuire à l’infiltration d’eau dans le sol, causant un assèchement qui fera brunir l’herbe et mettra la pelouse en période de dormance.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons