Prise de salle de bain : les normes à respecter

Prise de salle de bain : les normes à respecter

Lors de la mise en place de l’électricité dans la salle de bain, il faut faire preuve de prudence. En effet, vous devez éviter de brancher des appareils ou d’installer des prises n’importe où dans la pièce ! En ce sens, il existe des spécifications très précises à considérer. Zoom sur les normes à respecter lors de l’installation de prises dans la salle de bain.

Degré de protection IPX des composants

Cet indice est une norme internationale pour déterminer l’étanchéité des équipements. En réalité, plus la valeur est élevée, meilleure est la protection. Ainsi, pour les salles de bains, il existe trois valeurs :

Lire également : Poêle à granulés : les critères de choix

Prise de salle de bain les normes à respecter

  • IPX 4 : Protection contre les éclaboussures et les jets d’eau sous tous les angles.
  • IPX 5 : protection contre les jets d’eau sous pression provenant de toutes les directions.
  • IPX 7 : Protection contre l’immersion temporaire.

Les volumes spécifiés dans la norme NF C 15-100

La NF C 15-100 est une norme française applicable aux installations électriques à basse tension. Elle comporte plusieurs normes de sécurité concernant l’installation électrique et les usagers. Dans les salles de bains, il est très important de définir un cadre très précis pour l’emplacement des installations d’eau.

A lire en complément : Tout savoir sur les lames PVC clipsables pour une meilleure isolation phonique

C’est pour cette raison que l’espace est divisé en plusieurs espaces où les équipements électriques peuvent être installés et où ils ne peuvent pas l’être. Dans chacune de ces sections, il est aussi nécessaire de respecter une certaine distance entre les équipements électriques et sanitaires.

Ainsi, la norme NF C 15-100 définit trois zones de sécurité :

  • Volume 0

Cet espace désigne la zone où se trouve la douche ou la baignoire. En d’autres termes, il s’agit de l’espace situé à côté de l’eau et aucun appareil électrique ne peut y être placé. La même règle s’applique à l’espace caché sous le receveur, auquel on accède par une trappe.

  • Volume 1

Cet espace est limité au bord du receveur de douche et à une hauteur de 2,25 m au-dessus de celui-ci. Ainsi, l’eau peut facilement s’y projeter.

  • Volume 2

Cet espace est limité à 60 cm autour du périmètre du volume 1, c’est-à-dire autour de la douche. Il y a donc une grande tolérance pour la présence d’équipements électriques.

Quant au hors volume, c’est l’espace où il est possible de mettre en place des appareils et équipements électriques.

Emplacement des prises électriques

La prise salle de bain doit répondre non seulement aux règles d’utilisation, mais aussi aux exigences de sécurité. Par exemple, si son emplacement à côté de l’évier est pratique pour brancher un sèche-cheveux ou une tondeuse électrique, il faudra respecter une distance entre ces deux éléments pour réduire les dommages.

En effet, une certaine distance doit être maintenue entre les prises de la salle de bains et la zone entourant la baignoire et la douche. À cet égard, tous les interrupteurs et prises doivent être placés « en hors volume », à une hauteur de près d’un mètre, afin d’éviter le contact avec l’eau en cas d’inondation ou de fuite majeure.

Les normes liées à l’électricité ne précisent pas la distance entre la prise de salle de bain et l’évier, mais la logique veut que certaines consignes soient pris en compte :

  • La prise doit se trouver à au moins 60 cm du lavabo
  • La prise de courant doit se trouver à côté du lavabo et ne doit pas être verticale, en dessous ou au-dessus de celui-ci.
  • Elle doit être haute.
  • La prise peut être protégée à l’aide d’un clapet pour éviter les éclaboussures d’eau.

Articles similaires

Lire aussi x