Pont thermique : que faire ?

Pont thermique : que faire ?

C’est par un pont thermique que va se présenter le défaut dans l’isolation d’un logement. Il va provoquer des soucis d’humidité et vous serez aussi obligé de mettre à fond votre système de chauffage. Vous avez compris : il est important de réagir face à ces ponts thermiques.

A voir aussi : Ces 10 plantes fascinantes à avoir pour purifier votre intérieur

Un pont thermique, c’est quoi exactement ?

Quand un logement n’est pas isolé correctement, on peut ressentir des changements de température à certains endroits : ce sont ces points-là qu’on appelle les ponts thermiques. On peut donc ressentir ce pont thermique sur les murs intérieurs qui sont en contact avec les murs extérieurs. On peut aussi les repérer aux niveaux où la canalisation passe dans l’isolation ou aux endroits où l’isolation n’est pas correctement positionnée.

Il faut savoir qu’à ces points, on n’a pas les mêmes types de ponts thermiques. On peut alors parler de :

A lire en complément : Salle de bains : quelle distance entre prise et lavabo ?

  • Interruptions dans l’isolation. Là, il s’agit en général d’un mauvais assemblage des panneaux d’isolation et il y a un vide qui laisse l’air s’infiltrer,
  • Absence d’isolation. Un pont thermique peut se créer au mur, au sol ou sur une partie du toit qui n’est pas du tout isolé,
  • Mauvaise qualité du vitrage. En effet, sur les fenêtres, les baies vitrées ou les portes, on peut avoir des ponts thermiques, notamment si le vitrage est assez fin ou de mauvaise qualité.

Les signes de la présence de ponts thermiques

On ne peut repérer visuellement les ponts thermiques, mais il y a tout de même des signes qui peuvent nous signaler leur présence. Il peut alors s’agir d’un pont thermique qui vous ressentez une sensation de froid à certains endroits de la maison. Si une partie du mur est plus froide qu’une autre partie, c’est sûrement un pont thermique qui explique cette différence de température. La condensation et la présence de taches d’humidité sont aussi des signes de la présence d’un pont thermique.

Que faire ?

Il existe différentes solutions pour remédier aux ponts thermiques, mais il faut choisir la bonne solution en fonction du type de pont thermique. Pour le pont thermique au niveau du plancher par exemple, on peut envisager l’installation du rupteur thermique sismique. Si le pont thermique se situe au niveau de la fenêtre, le remplacement du vitrage existant par un vitrage plus isolant peut être une bonne solution. En cas d’absence ou de mauvaise isolation, on peut revoir l’intégralité de l’isolation. Avant d’agir, contactez l’avis d’un professionnel pour détecter le pont thermique et pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Articles similaires

Lire aussi x